Home

Comme annoncé, la Tour Paris 13 a ouvert ses portes le 1er Octobre. Visite presque guidée.

10 étages, 36 appartements, des centaines d’artistes, des techniques variées (bombe, pinceau, craie, installations en tous genres) : oui l’objectif de « saturer » la Tour a largement été atteint pour offrir aux courageux amateurs de street art une expérience absolument unique !

CielTourPrais13

Pourquoi courageux ?

Parce qu’il faut supporter entre quatre et sept heures d’attente pour accéder au paradis. Entre l’engouement que ce projet a provoqué et la contrainte de ne pouvoir faire visiter la Tour que par groupes de 49 personnes en sachant qu’il faut au bas mot une heure (en se pressant un peu) pour tout visiter… Le compte est vite fait et la patience de rigueur.

Image8C’est beaucoup toute cette attente ?

Toute la problématique de la relativité. Oui ça reste un sacré morceau dans une journée, impossible de le nier. Après, il faut savoir pourquoi tout ce temps est mobilisé. Pour accéder à une exposition unique en son genre, d’une générosité inégalée, d’une intensité à couper le souffle. Un voyage d’une sensualité redoutable qui peut même, à la fin, donner légèrement la nausée tellement c’est riche.

Image15

Paris, ville de la file d’attente.

De toute façon, c’est inévitable. Il faut attendre à Paris dès qu’un événement fait parler de lui. Et entre attendre sept heures pour découvrir gratuitement le travail d’artistes exceptionnels ou acheter en avant-première un énième gadget électronique aussi inutile que cher, le choix est vite fait.

coupleTourParis13Comment ça se passe ?

Quand enfin, vous pouvez entrer (certains visiteurs enthousiastes improvisent une chanson sur les escaliers avant de s’engouffrer dans la Tour), vous prenez l’ascenseur pour atteindre le dernier étage et ensuite vous descendez par l’escalier en visitant les appartements un par un. Et le temps s’arrête comme dans un rêve.

Image18

Il y en a partout !

Sur les murs, dans les placards, les cuisines, les salles de bain, certains meubles qui sont encore là, les radiateurs, les fenêtres, les plafonds… Le regard est en permanence accroché, happé, effleuré… Tout cela crée un bruissement oculaire incessant, comme si des milliers d’esprits colorés courraient de pièces en pièces en chuchotant.

image22

VagueTourParis13

Si ces œuvres n’étaient pas destinées à être détruites, y aurait-il autant de personnes à leur chevet ?

Leur fin annoncée est certainement un facteur « aggravant ». Cette confrontation à l’impermanence est toujours stimulante. « Depuis que j’ai failli mourir, je prends la juste mesure de la valeur de la vie ». Il doit y avoir un bout de ça dans l’incroyable persévérance dont des tas de gens font preuve dans cette file d’attente qui n’en finit pas.

TranquilleTourParis13

Et puis cette performance pose la question de la place de ce mouvement artistique.

Né dans la rue, le street art est en train de gagner ses lettres de noblesse avec tous les questionnements que cela entraîne. Un graff dans un musée, c’est quoi ? Un artiste qui crée sur place ? Ou une œuvre arrachée à la rue, comme celle de Bansky initialement installée dans un quartier du nord de Londres et qui a atteint 880 000 euros lors d’une vente aux enchères? Car inévitablement, les notions de prix, d’achat, de vente, de côte s’invitent aussi dans cette réflexion quand il est question de « respectabilité ».

FreudTourParis13Une réflexion que Banksy, l’artiste masqué, roi du happening, actuellement en résidence à New York pour « Better Out than In » ne se prive pas d’explorer en tentant de vendre aux passants des œuvres originales, sur toile, à prix bas… En vain !

Et ensuite ?

Le 1er novembre, la Tour Paris 13 sera physiquement fermée au public mais il sera toujours possible d’accéder au site Internet pendant 10 jours. 10 jours pendant lesquels le public pourra sauver, clic après clic, pixel après pixel, les œuvres de son choix.

VisageRadiateurTourParis13

Le 11ème jour, le site remis en ligne n’intégrera que les parties qui auront été sauvées. Cette version du site restera l’unique témoignage de ce projet artistique incroyable.

 

Alors si vous ne pouvez pas aller sur place, consolez-vous en vous disant qu’en novembre, vous pourrez avoir le clic démiurge !

 

N.B. – Les photos tout au long du billet ont été prises lors de la visite de la Tour Paris 13 le 9 Octobre 2013.

 

Publicités

2 réflexions sur “Tour Paris 13 – Visite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s