Home

Cook for life !

Samedi 12 Octobre 2013 se tenait à Paris, à la cité de la Mode et du Design, l’autoproclamé « plus grand salon vegan de France ». Une journée qui s’est déroulée essentiellement sous le signe de la cuisine et de la gourmandise mais qui a su également rappeler, à une foule pourtant convaincue, les enjeux du veganisme.

Mais qu’est ce que le veganisme ?

C’est un mode de vie fondé sur le refus de l’exploitation et de la cruauté envers les animaux. Alors que le végétarisme et le végétalisme désignent uniquement des régimes alimentaires, le veganisme intègre des choix moraux et politiques, comme le mouvement des droits des animaux.

Pas de viande, de poissons, de volaille, d’œufs, de produits laitiers, de laine, de cuir, de miel, de cire d’abeilles, de soie, de cosmétiques et de médicaments testés sur les animaux… l’animal est un autre qui a les mêmes droits qu’un être humain. Enfin… Un être humain qui vit dans un pays où les droits humains existent… Pour en savoir plus, un petit saut .

Marginal ? De moins en moins !

Preuve en est : les organisateurs de ce Paris Vegan Day 2013 ont visiblement été victimes de leur succès. Beaucoup de monde dans les couloirs du salon, les sacs pleins de faux-mage (sorte de pâtes à base d’oléagineux qui remplacent le fromage), de soja et de seitan. Des hordes, calmes, toujours très calmes, de curieux autour des tables de démonstrations de cuisine et pas mal de passionnés aux stands des associations de protection des animaux, contre la chasse, la corrida, la vivisection, etc.

Courses au Paris Vegan Day

Courses au Paris Vegan Day

Et des intervenants convaincants comme Élise Desaulniers auteure de « Je mange avec ma tête » et « Vache à lait » et Aymeric Caron avec son fameux livre « No Steak » et son charisme qui a fait se pâmer toutes les (nombreuses) femmes présentes au salon (prouvant qu’être végéta*ien ça ne veut pas dire être insensible aux plaisirs de la chair, mais la nôtre !). La preuve !

Au final, les arguments pour chercher les protéines dans les végétaux, et arrêter d’exploiter et torturer les animaux, sont multiples.

Faim dans le monde, environnement, santé, il y en a des dizaines. Vite fait ça donne : alors que l’agriculture produit 4600 kilocalories par jour et par habitant (dans le monde) – largement de quoi nourrir 6 milliards d’individus –  800 sont perdues dans le champ (maladies, insectes, stockage…), 1 500 sont dédiées à l’alimentation des animaux (qui n’en restituent que le tiers – 500 – en moyenne dans l’assiette) et 800 autres sont perdues dans le gaspillage alimentaire. En outre l’élevage est responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre (davantage que les transports) . Sans oublier que les végéta*iens vivraient plus vieux et en meilleure santé.

Il semble pourtant que le cœur de la réflexion se situe (ou plus exactement doive se situer) au niveau de l’éthique animale et que l’on est dans la même sphère de réflexion morale et politique que l’abolition de l’esclavagisme. Alors qu’au Canada, par exemple, la réflexion a fait du chemin (avec un véritable enseignement de l’éthique des animaux), la France semble à la traîne. L’association L214, entre autres, œuvre dans ce sens et leurs différents dossiers en cours sont passionnants à découvrir.

La souffrance à animale au menu de notre réflexion ? Une fois de plus, comme avec la religion, notre assiette est le creuset de questionnements qui risquent d’être à l’origine de repas de famille houleux. Alors pour finir, quoi de mieux que cette installation du génial Bansky qui a décidé de se pencher, lui aussi, sur la problématique de la souffrance animale…

Publicités

2 réflexions sur “Paris Vegan Day 2013

  1. Pingback: Paris Vegan Day 2013 (compte rendu) | Cr&eacute...

  2. Pingback: Paris Vegan Day 2013 (compte rendu) | dé...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s